reunion-ecommerce-akaz
-

L’ÎLE DE LA RÉUNION, UN MARCHÉ INEXPLOITÉ PAR LE E-COMMERCE

Avec un taux d’importations de 94%, l’île de la Réunion est une aubaine pour les sites de e-commerce. A plus de 9 000 km de la métropole, ce département, situé dans l’océan Indien, concentre l’ensemble de sa population sur le littoral, soit plus de 860 000 habitants en 2017, selon l’Insee. 

Cette clientèle éloignée connaît aujourd’hui des difficultés pour commander en ligne. En effet, une absence quasi totale de livraison vers l’île de la Réunion freine les achats sur internet. 

Les systèmes de réexpédition sont souvent la seule option pour répondre à cette lacune du marché. Ce type d’envoi fonctionne avec un système de double livraisons. La première étape étant la livraison de l’entrepôt à une adresse en métropole puis de l’adresse en métropole à celle à la Réunion. Ce système augmente les délais de livraison et les frais.

Et pourtant, à ce jour, 58% des échanges commerciaux sont réalisés avec la métropole.

L’île de la Réunion

Ile-ReunionA noter que la Réunion possède deux zones bien distinctes, à l’est, un bassin agricole et à l’ouest, une région urbaine avec plusieurs centres économique et touristique. 

Située au nord, à la jointure de ces deux régions, la commune de Saint-Denis est la plus grande zone urbaine de l’île de la Réunion. Avec ses 200 000 habitants, la ville est reliée à la France grâce à de nombreuses liaisons aériennes.

Plus au sud-ouest, les communes résidentielles de Saint-Pierre et Saint-Paul sont les deuxième et troisième villes du département.

Il faut souligner qu’une augmentation de la consommation de ces foyers émerge en 2017. En effet, 60 millions d’euros d’accessoires automobiles et 50 millions de prêt-à-porter ont été importés. La Direction Régionale des Douanes de la Réunion note une augmentation de 6% des volumes de produits de prêt-à-porter importés en 2017.

Cela montre bien l’engouement des ultramarins (habitants des départements d’Outre-Mer) pour les biens accessibles principalement via des plateformes de e-commerce. 

Bien que ce soit le département d’Outre-Mer le plus peuplé, l’île de la Réunion est un marché inexploité par de nombreux sites de e-commerce. Le nombre de cyberacheteurs potentiels ne cesse de s’accroître. Et pourtant, l’offre des e-commerçants n’est pas forcément adaptée et compétitive vis à vis de la demande. 

Dans cette optique, le transporteur AKAZ a créé un module web qui calcule les taxes spécifiques des départements d’Outre-Mer. La société facture l’ensemble des frais au client ultramarin directement dans le tunnel d’achat. Une initiative saluée par le secteur.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ouvrir chat
34 Partages
Tweetez
Partagez34
Partagez